Isolation

L'importance de l'isolation d'une maison ou d'un logement n'est pas à prendre à la légère lors de sa conception ou de sa rénovation.

Le climat se dérègle et il est devenu aussi nécessaire de se protéger du froid que du chaud afin de garantir un confort de vie tout au long de l'année.

 

L'effort financier fourni pour sa mise en œuvre sera récompensé par les économies d'énergie réalisées et donc par ricochet, de belles économies financières à la clé bien plus utile à allouer à un autre budget.   

Pour ce faire, il existe beaucoup de matériaux isolants différents, chacun disposant d'atouts et de contraintes propre à leurs compositions.

 

Survolons ensemble 3 types d'isolants et leurs applications pour une ossature ou une rénovation.

-Laine de verre

La laine de verre est bien connu et disponible sous deux formes différentes,

La première est un matelas, la deuxième est sous forme de panneaux semi-rigide s'utilisant souvent pour isoler entre les étages (solivage, plafond) et pour l'isolation de parois et de toits.

Attention, comme la laine de verre absorbe de l'eau, il faut toujours prévoir un écran pare-vapeur au côté intérieur. A défaut d'un écran, la laine perdra avec le temps sa valeur d'isolation par phénomène de tassement.

Applications : intérieur du logement en isolation thermique et acoustique, en toits inclinés, murs, plafonds, solivage en neuf et rénovation

Ses avantages : être relativement bon marché avec une valeur d'isolation de haute à très haute, selon l'épaisseur de la couche isolante (de 60mm à 240mm)

Inconvénients : dimensions fixes / irritation éventuelle lors de la pose

Prix moyen m² :

 

En résumé :

 

-Relativement bon marché

-Valeur d'isolation de haute à très haute

-Matériau ignifuge

-Résistant à la moisissure et aux rongeurs

-Facile à mettre en œuvre, à portée de tous les accros du DIY

-Irritante à la pose

-Isolant recyclable fabriqué de matériaux résiduels

-Laine de roche

La laine de roche est reconnue grâce à sa polyvalence, en effet elle possède trois caractéristiques qui lui sont propres : l’isolation thermique, l’isolation acoustique et à la protection contre incendie.

Cet isolant fabriquée à partir de roche volcanique, obtenu par fusion dans des fours chauffé à haute température (environ 1600 °C) est disponible sous forme de panneaux ou de matelas.

 

La laine de roche est un matériau respirant grâce à sa composition minéral et son traitement lors de sa fabrication, ce qui lui permet d'avoir un faible risque de problèmes d'humidité.

De plus comme la laine de roche est un matériaux minéral, il n'est pas un milieu de culture propice au développement des moisissures.

 

Applications : presque à tout les projets d'isolation, en extérieur comme en intérieur, en murs, en toitures et en planchers en neuf et rénovation

Ses avantages : thermique, acoustique, ignifuge, hydrofuge

Inconvénients : prix plus élevé que la laine de verre

Prix moyen m² : €€

 

En résumé :

 

-Qualité thermique

-Isolation phonique

-Ignifuge

-Hydrofuge

-Respirant

-Mise en œuvre tout terrain

-Laine de bois / Fibre de bois

Les panneaux en laine de bois (souple ou semi-rigide) ou fibre de bois (rigide) permettent d'établir une isolation thermique des bâtiments de manière naturelle, leurs fabrication utilise des matériaux issus du recyclage des copeaux et 100% recyclable.

Il s'agit d'un des plus vieux isolants produit industriellement, sa production remonte aux années 40.

Cette dernière avait périclité jusqu'au début des années 90 avec l'arrivée des laines minérales.

Pourtant sous l'impulsion des pays nordiques, très soucieux de l'environnement et des économies d'énergie, elle à été relancée avec plusieurs déclinaisons qui sont apparues à ce moment-là.

Depuis, les isolants à base de fibre de bois connaissent une forte progression, notamment du fait des problèmes environnementaux. Les panneaux rigide sont plus adapté à la limitation de l'impact sur la production de CO2 car plus facile à conditionner pour le transport. 

 

 

Applications : en neuf comme en rénovation, en toitures, murs intérieurs, parties creuses dans les cloisons, plafonds entre solives, planchers entre structures, comble entre solives ou chevrons.

Ses avantages : compressible et flexible, isolant recyclable, écologique, s'adapte aux contours et évite les ponts thermiques, durabilité dans le temps, régulation hydrométrique des pièces, confort d'été grâce à l'inertie thermique et un fort déphasage thermique*, très bon isolant thermique.

Inconvénients : classement au feu faible

Prix moyen m² : €€€

 

En résumé :

 

-Qualité thermique

-Respirant

-Régulation hydrométrique

-Facilité de mise en œuvre

-Naturelle

-Ecologique

-100 % recyclable

-Classement au feu faible

*déphasage thermique Déf : Le déphasage thermique représente le décalage de temps entre le pic de température extérieure et le pic de chaleur intérieure. Le déphasage thermique est donc un atout de l'isolant pour le confort en été, car il retarde le transfert de chaleur.

Demandez un devis

06 51 40 62 01 

  • Facebook
  • Instagram

3 Chemin des prés de Badet, 

33770, Salles, France

JSN© 2019 par JSN ossaturepositive. Créé avec Wix.com